Mali: le parcours du nouvel homme fort du Mali, le Colonel-Major Bah Ndaw. Best african politique news - ColorMag

Mali: le parcours du nouvel homme fort du Mali, le Colonel-Major Bah Ndaw.

C’est finalement un homme de troupe à la retraite qui a été choisi pour présider aux destinées de la transition au Mali.

Il s’appelle Bah Ndaw, un Colonel-Major. Il fût ministre de la Défense et des Anciens Combattants du Mali depuis le 27 mai 2014 du gouvernement du président déchu, Ibrahima Boubacar Keïta. Il a gravi tous les échelons avec un riche palmarès.

◼️Aide de camp de l’ancien président du Mali, feu Le Général Moussa Traoré

Le nouveau chef de la transition n’est pas un profane. Car il a été l’aide de camp de l’ancien président du Mali, feu Le Général Moussa Traoré décédé le 15 septembre 2020, Chef d’Etat-major de l’armée de l’Air, chef d’Etat-Major adjoint de la garde nationale, directeur du génie militaire, chef de cabinet de défense à la primature, directeur général de l’équipement des armées, chargé de mission au MDAC. Une riche carrière auréolée de désignation et de nomination.

◼️Nominations et décorations

Ainsi, en 2008, il a été promu directeur de l’office national des anciens combattants militaires retraités et victimes de guerre (ONAC). Officier de l’ordre national, il a été décoré de la médaille du mérite militaire et de celle du Mérite national.

◼️Engagé volontaire dans l’armée le 1er juin 1973 à l’âge de 23 ans

Le nouvel homme fort du Mali est né un certain 23 août 1950 à San dans la région de Ségou au Mali, dix ans avant l’indépendance du Mali. Après l’obtention du sésame de baccalauréat, il est incorporé comme engagé volontaire dans l’armée le 1er juin 1973 à l’âge de 23 ans. Brillant et dégourdi, il est désigné par les autorités militaires maliennes pour suivre un stage de pilote d’hélicoptère en URSS l’année suivante.

Le jeune soldat surnommé « Le Grand » intègre la toute nouvelle armée de l’air. Il est titulaire d’un brevet d’étude militaire supérieur en France. Il est aussi breveté de l’Ecole de guerre (CID) en 1994. Il est de la 7ème promotion (1973à de l’école militaire interarmes (EMIA) de Koulikoro.

Dakar actu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mariobet