Game of Thrones saison 8 : L’étrange regard de Bran envers le Night King durant la bataille de Winterfell enfin expliqué

On sait enfin pourquoi Bran a échangé ce regard qui en dit long avec le Night King et c’est surprenant !

Avec l’effroyable massacre de King’s Landing par Daenerys, La Longue Nuit est sans aucun doute l’épisode le plus commenté de tout Game of Thrones ! Et pour cause, lors de sa sortie au printemps 2019, ce dernier qui promettait du très lourd a pourtant laissé les fans face à de nombreuses incompréhensions. D’ailleurs, si certains aficionados de la série sont ensuite montés au créneau pour dénoncer la mort de Night King qu’ils jugent totalement ridicule voir bâclée, d’autres ont également pointé du doigt le comportement plus qu’étrange de la Corneille à trois yeux durant toute la séquence. Heureusement, maintenant qu’on sait enfin ce que faisait Bran durant la bataille de Winterfell dans l’épisode en question de Game of Thrones, c’est au tour d’un autre mystère le concernant d’obtenir des explications. On vous explique !

 

Il s’agit du moment où Bran se retrouve nez-à-nez avec le Night King. Quelques secondes avant qu’Arya ne débarque pour poignarder ce dernier et sauver tout le monde, Bran et lui échangent un mystérieux regard appuyé. Un long et silencieux face-à-face qui a déclenché de vives réactions au sein de la communauté de fans. Et pour cause, certains ont alors interprété ce signe comme étant la preuve irréfutable que derrière l’énigmatique identité du Night King de Game of Thrones se cachait en réalité le futur héritier du Trône. Bran et ce dernier ne seraient donc qu’une seule et même personne d’après cette théorie totalement WTF. Une hypothèse rapidement balayée d’un revers de main par l’acteur Isaac Hempstead Wright qui a démenti cette dernière en expliquant : Il se rend simplement compte qu’il [le Night King] n’était autrefois qu’un type normal qui n’a pas demandé à devenir ce tueur fou. Il a été piégé et programmé pour tuer tout le monde. Ce n’était donc que de la simple compassion mélangée à de la profonde pitié qui a traversé l’esprit de Bran à ce moment-là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *