FC Barcelone: la clause de Léo Messi à 700 M€ n’est plus valable !

Rebondissement de taille de l’autre côté des Pyrénées, dans le feuilleton Lionel Messi. La star du FC Barcelone serait finalement en position de force dans le combat qui l’oppose avec son club formateur, puisque la fameuse clause à 700 millions d’euros serait désormais caduque.

Lionel Messi veut quitter le FC Barcelone, mais les Blaugranas bataillent pour le convaincre de rester. Cependant, plus rien ne semble pouvoir faire changer d’avis l’international argentin, et les discussions entre les parties concernées ne semblent pas se dérouler dans les meilleures conditions. Le club catalan semblait décidé, d’après les dernières informations venues d’Espagne, à tout mettre en oeuvre pour contrecarrer les plans de «La Pulga», vraisemblablement résolu à rallier Manchester City.

Le Barça au pied du mur

En ce sens, Josep Maria Bartomeu et les dirigeants barcelonais mettaient en avant la clause libératoire figurant dans le contrat de Leo, et fixée à 700 millions d’euros. Autrement dit, comme le Paris Saint-Germain l’avait fait pour Neymar en 2017 (à hauteur de 222 M€), la formation souhaitant s’attacher les services du sextuple Ballon d’or cet été allait devoir suivre la même voie, rendant donc une opération presque impossible à un tel montant, en prenant en compte les règles du fair-play financier de l’UEFA. Et qu’importe si le célèbre numéro 10 sera libre de tout engagement le 1er juillet 2021.

La clause de départ a expiré

Sauf que, d’après la Cadena Ser, le Barça se retrouve dans une situation bien plus complexe qu’il n’y paraît. Oui, Messi pourrait bien partir libre dans un an s’il refuse de prolonger, mais aussi et surtout, cette fameuse clause de 700 M€ ne serait juridiquement d’ores et déjà plus valable. Le média ibérique serait parvenu à se procurer le contrat de l’Argentin, prolongé en 2017. Dans lequel on apprend que cette clause n’était recevable que sur les exercices 2016-2017, 2017-2018, 2018-2019 et 2019-2020.

La menace de la rupture de contrat

La saison 2020-2021 permettrait donc à Lionel Messi de rompre unilatéralement son contrat avec les pensionnaires du Camp Nou, sans avoir à se délester des 700 M€ évoqués. Et ça change tout ! Car si le Barça refuse donc de laisser partir son joueur, via une indemnité de transfert directement négociée avec le club prétendant, celui-ci peut alors rompre son contrat, et tout se réglera ensuite devant un tribunal. Le montant de la transaction serait alors fixé par un juge, et serait à coup sûr bien loin des sommes que peut espérer obtenir le champion d’Espagne 2019 dans cette opération.

Avec sports.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul escort ilanlari