Etats-Unis: Donald Trump à l’épreuve du coronavirus

Le président américain a promis des mesures de « grande ampleur » en faveur de l’économie et ne cesse de minorer l’impact sanitaire de la maladie.

Comme d’autres pays, le tour des USA n’est pas le moins lourd. Best african economique news: après être confronté à l’épreuve que représente le coronavirus pour la santé et l’économie aux Etats-Unis, Donald Trump ne cesse d’osciller entre les impératifs de sa fonction et son humeur.

Il en a donné une nouvelle fois l’illustration lundi 9 mars. Au terme d’un week-end passé dans son club de luxe de Mar-a-Lago, en Floride, le président des Etats-Unis Donald Trump a consacré toute sa matinée à une collecte de fonds de campagne sur place pour sa réélection  alors que de l’autre côté,  Wall Street s’effondrait.

De retour à la Maison Blanche, il a tenu à rassurer les Américains en promettant des mesures de « grande ampleur » pour soutenir l’économie au cours d’une conférence de presse tenue avec les membres du comité mis sur pied pour répondre à la crise sanitaire. Ce comité est dirigé par le vice-président, Mike Pence.

« Nous allons rencontrer les républicains de la Chambre, Mitch McConnell », le chef de la majorité républicaine du Sénat, pour envisager des déductions fiscales sur les salaires, a ainsi dit Donald Trump.

Il s’est gardé de citer le nom de la speaker (présidente) de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi avec laquelle il a des relations tendues, alors qu’il doit obtenir le feu vert de la majorité démocrate de la Chambre. Il s’est rapidement éclipsé sans répondre à la moindre question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *