Côte d’Ivoire : 3 200 milliards de F CFA investis d’ici 2025 pour booster le tourisme

Le gouvernement ivoirien a annoncé cette semaine un investissement de 3 200 milliards de francs CFA d’ici à 2025 dans le secteur touristique,African news headlines Ivory Coast:un effort visant à hisser le pays dans le top 5 des destinations du continent.

Le ministre du Tourisme Siandou Fofana a signé le 19 février un mémorandum d’entente avec le président du fonds d’investissement sud-africain Investment Fund Africa (IFA), visant à investir 3 200 milliards de francs CFA d’ici à 2025. La majorité sera mobilisée par l’État ivoirien avec le concours technique de la banque Attijariwafa, a annoncé le ministre.

Cet investissement répond aux objectifs de la stratégie du gouvernement lancée en 2018 pour relancer le tourisme. Ce plan stratégique « Sublime Côte d’Ivoire » devrait permettre de « créer 650 000 emplois qualifiés » d’ici à 2025, selon l’annonce officielle.


>>> À LIRE – Tourisme : projets d’envergure en Côte d’Ivoire


Jusqu’à 5 millions de touristes attendus d’ici 2025 selon les prévision

L’État ivoirien espère faire de l’industrie touristique et hôtelière le troisième pôle de développement du pays.African news headlines Ivory Coast:il entend s’appuyer sur la forte croissance déjà enregistrée par le secteur, qui a contribué au PIB à hauteur de 7,5 % en 2016, avec une progression moyenne de 5,4 % attendue chaque année jusqu’en 2026.

Selon le rapport d’accueil publié en 2018 par Jumia Travel, 3,475 millions de visiteurs ont été enregistrés en Côte d’Ivoire en 2017, soit 12,7 % de plus qu’en 2016, où plus de 3 millions de voyageurs avaient été répertoriés. Le ministère en attend de 4,2 à 5 millions avant la fin de son plan stratégique.

« Il s’agit également pour la Côte d’Ivoire de se positionner en tant que co-leader du tourisme d’affaires », a déclaré le jeudi 21 février le ministre Siandou Fofana. Le pays est aujourd’hui troisième derrière le Nigeria et le Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *