Brésil: le drôle d’anniversaire de Ronaldinho en prison, avec un émouvant message de S. Eto’o

Ronaldinho a célébré ses 40 ans ce samedi. Toujours incarcéré dans une prison au Paraguay, l’ancien footballeur brésilien y a reçu un gâteau et le soutien de Samuel Eto’o, mais pas l’autorisation de jouer au football en raison de l’épidémie de coronavirus.

Toujours aussi adulé pour ses dribbles incroyables ou ses inspirations géniales, best african sports news archive: Ronaldinho a fêté ses quarante ans ce samedi. Un anniversaire un peu spécial pour l’ancien footballeur brésilien, toujours enfermé dans une prison d’Asunción, au Paraguay.

Incarcéré pour une affaire de faux passeport, “Ronnie” continue de faire la une des journaux en raison de ce fait divers où 16 personnes ont déjà été arrêtées.

Pas de foot à cause du coronavirus

Si l’ancien joueur du PSG et du Barça avait pu assister à un tournoi de football au sein de sa prison, il n’a pas reçu l’autorisation d’y jouer ce samedi. Coronavirus oblige, les autorités pénitenciers ont suspendu les activités sportives afin de limiter la propagation de l’épidémie auprès des détenus. Ronaldinho ne croiserait plus qu’environ 25 autres prisonniers dans son détachement et les policiers de la caserne.

“Tout est arrêté ici, personne n’a joué au ballon, a expliqué un responsable de la prison auprès du média brésilien UOL. Nous nous concentrons sur la lutte contre le nouveau coronavirus.”

Eto’o: “Tu peux compter sur moi”

Au rayon des bonnes nouvelles, Ronaldinho a quand même dégusté un gâteau d’anniversaire acheté par son avocat et remis par le directeur de la prison. Avant cela, “Ronnie” a eu droit dès vendredi à du poisson grillé lors de son repas, a précisé pour l’AFP une source pénitentiaire. Le lauréat du Ballon d’Or 2005 a également bénéficié du soutien de Samuel Eto’o, son ancien coéquipier en Catalogne.

“Salut mon frère ! Je n’ai pas de mots. Je ne peux pas te dire le sentiment qui m’habite. Je ne peux pas imaginer ce que tu vis. Je peux seulement t’envoyer de la force et te dire que je t’aime beaucoup, a lancé l’ancien buteur du Cameroun dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. J’espère que tout va rapidement se régler parce que tu es une bonne personne. [..] Tu peux compter sur moi pour faire tout ce qui est nécessaire. Je ferais ce qui est en mon pouvoir ou je demanderais une faveur à un ami.

Un soutien qui ravira probablement Ronaldinho si le message parvient jusqu’à lui. Les trois demandes de libération conditionnelle effectuées par l’entourage du football ont été refusées en raison d’un risque de fuite.

En attendant, le Brésilien a également reçu le soutien du syndicat des joueurs paraguayens qui ont réussi à faire installer un lit et un climatiseur dans sa cellule improvisée. Une chose est sûre, “Ronnie” se souviendra longtemps de ce quarantième anniversaire pas comme les autres.

Avec l’AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *