Côte d’ivoire: confusion autour de l’enlèvement des proches Soro a la Maca

À Abidjan ce vendredi, l’actualité est focaliser sur les pourparlers entre le pouvoir en place et l’opposition politique. Notamment le FPI de Laurent Gbagbo avec les deux factions rivale du parti. Mais les débats sont dominer par le cas Soro Guillaume.

Les avocats de pro-Soro décris un « harcèlement contre les détenus». Best african news headlines Ivory Coast: la politique ivoirienne depuis la moitié de l’année 2019 devient invivable pour les partisans de l’ex président de l’assemblée nationale Guillaume Soro.

« qu’après leur opposition d’être extradés de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), Alain Lobognon, Kamaraté Souleymane dit Soul To Soul et Bouba Traoré ont été enlevés finalement, ce jeudi 9 janvier 2020, à 1 h du matin ». Ce journal mentionne qu’Alain Lobognon, après un tour à la prison de Grand-Bassam, serait en ce moment, à la prison de Danané. Soul To Soul et Bouba Traoré à la prison de Toumodi.

Relativement à cette question concernant le transfèrement hors de la Maca de cadres proches de l’ex-Pan (Président de l’Assemblée nationale), Soir info parle de « Confusion et débandade dans le camp Soro ». Ce quotidien écrit dans ses colonnes que « Dans le camp de Guillaume Soro, président démissionnaire de l’Assemblée nationale, candidat déclaré à la présidentielle de 2020, la sérénité semble avoir pris ses distances. Aujourd’hui, c’est le sauve-qui-peut. Certains se terrent ou font profil bas, quand d’autres ont choisi de mettre les voiles vers l’Europe ou les pays voisins, ou de répliquer via les réseaux sociaux ».

Le quotidien L’inter fait réagir l’avocat des pro-Soro, Me Diarrassouba qui souligne sans détour que le transfèrement de Lobognon et Soul To Soul : « Est une illégalité manifeste ».

Dans cette atmosphère que l’on pourrait qualifier de tendue, « Ouattara tend, encore, la main », titre le quotidien Le Mandat, faisant allusion à l’ouverture de la seconde étape du dialogue politique Pouvoir-Opposition sur le code électoral. Le confrère qui donne l’information indique qu’à travers cette initiative, « le président Alassane Ouattara, dans un souci de permettre aux élections à venir de se dérouler dans un climat de paix, a encore tendu la main à l’Opposition ». Sur le même sujet, mentionne le quotidien Le Patriote qui cite Maurice Kacou Guikahué : « Le Pdci-Rda se prononce aujourd’hui ».

Le journal Le Quotidien dans sa livraison de ce jour titre en exclusivité : « Voici comment Gbagbo prépare la présidentielle 2020 ». Ce quotidien dévoile la stratégie de l’ex-chef d’État et mentionne ses hommes pour la victoire.

L’actualité ivoirienne est également dominée par une sortie de Gnagna Zadi qui annonce de bonnes nouvelles aux fonctionnaires et retraités, relativement au stock des arriérés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *