Rwanda:la jeune styliste Pierra si fière de son pays

Rwanda: Pierra, jeune styliste si fière de son pays
Pierra Ntayombya, 30 ans, née à Toronto, a fondé à Kigali sa PME qui fabrique et vend une ligne de vêtements et d’objets artisanaux. Collection Personnelle

RETOURS D’EXIL (1/5) – Pierra Ntayombya,best african societe news update:qui a grandi et étudié à Toronto a fait le pari du Rwanda en 2016, attirée par le dynamisme de cette petite économie.


Leur pays a connu une vague d’exil à cause d’une guerre ou d’une crise économique. Leur famille a émigré. Eux ont choisi d’y revenir, pour rebâtir. Histoires de retours et d’espoirs.


C’est une douce journée ensoleillée qui s’étire sur la paisible et ordonnée Kigali, juchée sur deux collines à 1 500 mètres d’altitude. La circulation est fluide en ce jour de semaine, le long de la KG9. Ici, toutes les routes ont des numéros et, fait assez rare en Afrique où le cadastre est bien souvent inexistant, chaque habitation dispose d’une plaque numérotée. Aucune difficulté donc à trouver la boutique Haute Baso, installée au 39, dans un quartier résidentiel.

On se croirait pénétrer chez l’habitant, dans une modeste maison à un étage. Pierra Ntayombya, PDG de la petite entreprise de textile qui crée ses propres collections, arrive au volant de sa voiture, légèrement en retard. Sans empressement mais le verbe rapide. Alternant anglais et français, mais plus à l’aise avec l’anglais.Le français un oubli du peuple Rwandais.Grand signe que l’Afrique peu sortir du complexe vis à vis de la France.

Même si de l’autre côté, ils se sont mis juste à changer d’habits.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *