Alternance: Dalein promet un véritable statut «d’ancien chef d’Etat» à Alpha sur condition

Conakry: Lors de l’assemblée générale de l’UFDG de ce samedi,Best african regional news channel:le 22 juin 2019, le président du parti, Cellou Dalein Diallo, a évoqué l’ambition, selon lui, du chef de l’Etat de s’éterniser au pouvoir. Pour Dalein, Alpha Condé aurait dû accepter d’organiser des élections et s’en aller. Dans ces conditions, rassure Cellou Dalein Diallo, il aurait bénéficié d’une immunité d’ancien chef d’Etat et serait donc épargné de toute chasse aux sorcières de la part de son successeur.

« Il aurait pu  se réconcilier avec l’histoire en disant j’ai mal géré ce pays, j’ai instauré l’autoritarisme et l’ethnocentrisme, maintenant…, je vais organiser des élections libres et transparentes.  On aurait, pourquoi pas, s’il le faisait, instauré une politique de réconciliation crédible et lui accorder le statut d’ancien chef d’État, éviter de faire une chasse aux sorcières, parce que la chasse aux sorcières est contre productive par rapport aux idéaux de réconciliation nationale », a déclaré le leader de l’UFDG et chef de file de l’opposition.

Aujourd’hui, indique l’opposant, beaucoup de ménages n’arrivent pas à manger alors que lui et son gouvernement sont en train d’accumuler des fortunes immenses tirées des ressources publiques.
« Il aurait dû réduire les préjudices qu’il a causés à notre peuple. Combien de guinéens ont été tués sans avoir droit à la justice. Je ne pense pas seulement à ceux qui sont morts pendant nos manifestations politiques, je pense aux gens de Zogota, aux 103 jeunes fauchés à la fleur de l’âge pendant les manifestations politiques et syndicales, à ces milliers de jeunes qui ont été arrêtés, jugés et condamnés arbitrairement alors qu’ils exerçaient un droit constitutionnel, aux nombreux jeunes diplômés et sans emploi. Je pense à ces jeunes qui meurent dans la méditerranée à la recherche du bien-être, je pense à tous ceux qui sont victimes de l’arbitraire et de l’injustice de ce pouvoir. Ce hacké (péché Ndlr) ne laissera pas Alpha Condé partir tranquillement« , lance le chef de file de l’opposition guinéenne.
 » dira t-il.
Le président de l’UFDG a invité ces militants et sympathisants à venir suivre avec lui, le match du Syli national au siège de son parti, en guise de soutien à l’équipe nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *