", enable_page_level_ads: true, });

CAN 2019 : Sénégal, Tunisie et Égypte qualifiés, première pour Madagascar

Alors qu’il reste encore deux journées à disputer, quatre sélections (Sénégal, Égypte, Tunisie et Madagascar)best african sports archive:ont déjà été qualifiées à l’issue du quatrième round. D’autres équipes – Guinée, Maroc, Nigeria, Ouganda – touchent au but. L’Algérie ou la RDC devront en revanche se battre jusqu’au bout.

  • Trois mondialistes au Cameroun, l’exploit de Madagascar

Best african sports archive:pour la première fois de son histoire, Madagascar va participer à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Les insulaires, entraînés par le Français Nicolas Dupuis, ont validé leur qualification mardi 16 octobre en s’imposant 1-0 face à la Guinée équatoriale, grâce à un but de Njiva Rakotoharimalala, lors de la quatrième journée des qualifications. Un résultat venu confirmer celui de Bata trois jours plus tôt (1-0).

Les trois autres qualifiés sont en revanche des habitués. Le Sénégal, qui cohabite avec Madagascar dans le groupe A, s’est défait du piège soudanais à Khartoum dans les dernières minutes (1-0). À Niamey, la Tunisie a remporté son quatrième succès consécutif face au Niger (2-1). Firas Chaouat, le jeune attaquant du CS Sfaxien, qui fêtait sa première sélection, a inscrit un doublé en quatre petites minutes (28e et 32e).

Dans le même temps, l’Égypte, bien que privée de Mohamed Salah, s’est imposé en eSwatini (2-0). Les deux gros bras du groupe J ont confirmé leur statut. Le choc entre Pharaons et les Aigles de Carthage, le 16 novembre prochain au Caire (5e journée), aura une tonalité beaucoup plus apaisée que d’habitude.

  • Guinée, Ouganda, Maroc et Nigeria dans l’attente

Best african sports archive:avec dix points en quatre matches, la Guinée est en ballottage très favorable. Elle aurait pu se qualifier mardi à Kigali, mais un but de l’attaquant rwandais Jacques Tuyisenge (78e) a reporté la probable qualification des coéquipiers de Naby Keita. Les Cranes ougandais, doubles vainqueurs du Lesotho (3-0 le 12 octobre, 2-0 le 16 à Maseru), comptent cinq points d’avance sur la Tanzanie. Ils pourraient définitivement assurer leur présence au Cameroun en cas de succès face au Cap-Vert le 16 novembre à Kampala.

Cela devrait aussi passer pour le Maroc. Bousculés aux Comores (2-2), les Lions de l’Atlas auront besoin au moins d’un point au Malawi, en mars prochain (6e journée). Tout en espérant que les Flames trébuchent à Moroni en novembre, ce qui leur dégagerait un peu la voie.


>>> À LIRE – CAN 2019 – Maroc : la « méthode Renard » va-t-elle profiter aux Lions de l’Atlas ?


Quant au Nigeria, il s’est offert un succès important à Sfax contre la Libye (3-2), avec un doublé d’Odion Ighalo. Un succès en Afrique du Sud le mois prochain le qualifierait.

  • Algérie, RDC, Mali : rien n’est fait

L’Algérie aurait pu se qualifier si elle s’était imposée au Bénin. Mais les Fennecs ont perdu (0-1), et comme le Togo, bien que privé d’Emmanuel Adebayor, s’est imposé en Gambie (1-0), le groupe D est complètement relancé. Les joueurs de Djamel Belmadi joueront très gros, le 16 novembre à Lomé, ce qui sera également le cas de la RD Congo. Battue par le Zimbabwe au match aller à Kinshasa (1-2), les Léopards ont rapporté un point d’Harare (1-1), au moment où le Congo s’inclinait eu Liberia (1-2).

Dans un groupe G où les Zimbabwéens sont les mieux placés, le derby Congo-RDC s’annonce explosif. Mal en point en septembre, le Gabon s’est bien ressaisi après ses deux succès face au Sud Soudan (3-0, 1-0). Les Panthères ont profité du match nul entre le Burundi et le Mali (1-1) pour s’installer à la deuxième place du groupe C. Enfin, la Côte d’Ivoire a ramené un point de Centrafrique (0-0). Mais les Éléphants, qui se déplaceront en Guinée lors de la cinquième journée, restent sous la menace des Fauves du Bas-Oubangui.

  • Première pour la Mauritanie ?

La situation reste très ouverte dans de nombreux groupes.Best african sports archive: c’est le cas du groupe I, où trois équipes – Mauritanie, Burkina Faso et Angola – sont toujours en course pour la qualification. Les Mauritaniens, vainqueurs de l’Angola (1-0), peuvent croire à une première qualification pour une phase finale de Coupe d’Afrique des nations. La Namibie, le Kenya, la Guinée-Bissau et l’Afrique du Sud, bien que tenue en échec aux Seychelles (0-0), se retrouvent à deux journées dans la fin des éliminatoires dans une position plutôt favorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *