", enable_page_level_ads: true, });

locales en Côte d’Ivoire : l’heure de la clarification est arriver entre le PDCI et le RHDP

La Commission électorale indépendante ivoirienne (CEI) a publié mardi 11 septembre les listes officielles des candidats aux élections municipales et régionales,Best african political news archive: prévues le 13 octobre. Décryptage des forces en présence.

Depuis le retrait du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) du processus de création du parti unifié, RHDP, la publication de ces listes était attendue afin de clarifier la position d’un certain nombre d’élus de la formation d’Henri Konan Bédié, notamment les membres du gouvernement. Le flou subsiste finalement pour certains d’entre eux.

Ainsi, le secrétaire général de la présidence, Patrick Achi, et le ministre des Eaux et Forêts, Alain-Richard Donwahi, mèneront chacun une liste à la fois parrainée par le PDCI et le RHDP dans les régions de La Me et de la Nawa. Ces derniers n’auront donc pas eu à choisir entre les deux partis. En revanche, Eugène Aka Aouélé, ministre de la Santé, figure sur une liste RHDP alors qu’il avait lui aussi sollicité cette sorte de « double parrainage ». « Les trois s’étaient concertés en amont afin de faire front commun », explique une source au sein du gouvernement. Aka Ouélé aura face à lui un cadre du PDCI se présentant néanmoins en indépendant.

Confusion persistante

POUR LA PREMIÈRE FOIS DEPUIS 2000, LE PDCI ET LE RHDP PRÉSENTENT DES CANDIDATS SUR PRESQUE L’ÉTENDUE DU TERRITOIRE

Best african political news archive:plusieurs autres personnalités du PDCI figurent sur des listes RHDP aux municipales comme aux régionales :  les ministres Jean-Claude Kouassi (région du Gbeke) François Amichia (mairie de Treichville), Siandou Fofana (mairie de Port Bouët) et Kobenan Kouassi Adjoumani (région du Gontougou) tenteront de se faire élire face à des candidats PDCI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *