", enable_page_level_ads: true, });

Fria : les citoyens donnent leurs avis sur le nouveau gouvernement

Le 26 mai 2018, le président Alpha Condé a, à travers un décret lu sur les ondes des médias d’Etat, dévoilé la liste des membres du nouveau gouvernement qui sera dirigé par Dr Ibrahima Kassory  Fofana.

Ce gouvernement était tant attendu à cause de l’appellation de « gouvernement proche du peuple » ou « à l’écoute de la majorité silencieuse » que le président de la République lui avait attribué le 8 mars 2018, à l’occasion de la célébration de la fête internationale des femmes.

Quarante-huit heures après cette publication, les habitants de la cité de l’alumine ont des avis divergeants  quant à la qualité de l’équipe gouvernementale.

Seydouba Sylla, rencontré dans le quartier Katourou 1 Mosquée, estime que c’est un mini remaniement qui ne reflète pas l’image du gouvernement qu’avait annoncé Alpha Condé.

« Je ne peux pas appeler ce gouvernement ‘‘nouveau gouvernement’’ parce que il est composé en majorité par des anciens qui ne nous ont presque rien apporté. Les nouveaux comme le ministre de l’éducation, n’ont pas de bonnes réputations, ils n’ont pas les qualités requises pour nous satisfaire. Pour moi, ce gouvernement ne reflète pas la ‘‘majorité silencieuse’’ et je ne m’attends à rien d’extraordinaire » indique-t-il.

Oumar Diallo, confortablement assis autour d’une table de café au Plateau, n’est pas content du départ de certains ministres qui, selon lui, étaient de bons cadres.

« Ce gouvernement ne m’inspire pas confiance dans la mesure où ils ont changé de bons ministres tels que Damatang, Malado, Doumbouya et Oumou Camara pour nous envoyer des personnes sans compétences comme Mory Sangaré, Edouard Niankoye et Alpha Ibrahima Keira. C’est un gouvernement purement politique » dit-il.

Kadiatou Soumah, regrette la faible représentativité des femmes et des jeunes dans ce gouvernement d’un régime dédié aux femmes et aux jeunes.

« Si dans un régime qu’on dit dédié aux femmes, il n’ ya que 4 femmes sur 33 et aucun de moins de 35 ans, c’est vraiment regrettable. C’est comme si dans ce pays, il n’y a pas d’autres cadres à part ce groupuscule d’anciens ministres de Lansana Conté » déplore-t-elle.

Pourtant d’autres comme Aboubacar Camara, pense qu’il est préférable d’attendre de voir la nouvelle équipe à la tâche, avant de faire une appréciation.

« Je pense qu’il ne faut pas aller vite en besogne, quand on confie un travail à une équipe, quelle que soit sa composition, il faut le regarder faire d’abord avant de le qualifier de tel ou tel. Moi j’ai de l’espoir que ça va aller parce que Kassory Fofana, le chef du gouvernement est un cadre intègre » souligne-t-il.

Djénabou Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *