", enable_page_level_ads: true, });

Décès de la légende du Football Guinéen des années 60 et 70 IBRAHIMA SORY KANDJA DIALLO

Le Président de la Fédération Guinéenne de Football MAMADOU ANTONIO SOUARÉ remercié pour son pragmatisme à la cause d’un serviteur émérite de la République.


Décédé le 10 Mai 2018 à l’âge de 70 ans à Paris, IBRAHIMA SORY KANDJA DIALLO dit Monsieur BUTS a été inhumé samedi 25 Mai 2018 à CONAKRY. La depouille mortelle exposée au palais des sports pour de multiples témoignages, a fait le tour de la pelouse du stade 28 Septembre de CONAKRY que le défunt a quitté il y a 45 ans. Dès l’annonce du Décès de Monsieur KANDJA DIALLO, le Président de la Fédération Guinéenne de Football s’est senti immédiatement consterné par la disparition du célèbre oiseau de Kaloum des années 60 et 70. MAMADOU ANTONIO SOUARÉ a aussitôt pris en charge les frais de traitement et de conservation du corps a Paris et par la suite, assurer le rapatriement de la dépouille mortelle en GUINÉE pour des funérailles dignes à la dimension du personnage IBRAHIMA SORY KANDJA DIALLO dit Monsieur BUTS. Après l’enterrement au cimetière de Cameroun, le Secrétaire Général de la FEGUIFOOT est venu à la maison mortuaire pour encore consoler la famille du défunt au nom de son Président SOUARÉ. En présence d’anciennes légendes du Football Guinéen, le Colonel MAURICE AKOI KOIVOGUI est venu avec une enveloppe de son Institution et de son Président destinée à la famille éplorée. Remarquablement touchée par ces gestes de portées inegalables dans l’humanitaire de Monsieur SOUARÉ, la famille du regretté, la notabilité et les chefs religieux ont béni pour le Président de la Fédération Guinéenne de Football qui pose au quotidien et de façon anonyme, ce genre d’actes pour ses compatriotes de tous les horizons.
IBRAHIMA SORY KANDJA DIALLO né en 1948 à CONAKRY, fut un talent exceptionnel en GUINÉE. Il trouvait le chemin des fillets avec aisance pour inscrire des buts à chaque épreuve et en toute circonstance, d’où son sobriquet (MONSIEUR BUTS). Sociétaire du Kaloum Star, il sera sélectionné pour le Syli National. KANDJA DIALLO participera aux Jeux Africains de LAGOS en 1973. Là GUINÉE perd en finale contre le pays hôte, le NIGÉRIA (2-1). En servant la GUINÉE par son admirable talent, son père est mort face à son impuissance suite au manque d’assistance des autorités de l’époque. Choqué, KANDJA DIALLO choisi l’exil en sortant clandestinement de la GUINÉE par la voie terrestre à la veille d’un déplacement du Syli National pour Freetown, voyage auxquel il a renoncé sous prétexte d’être malade. Il sera aidé par sa hiérarchie de SOMOVA de l’époque à CONAKRY. Il s’établira à Paris en servant dans une des usines de NISSAN CITROËN. Là fuite d’IBRAHIMA SORY KANDJA DIALLO dit Monsieur BUTS a failli emporter son protégé de l’époque IBRAHIMA SORY KEITA – PETIT SORY qui a frôlé la prison du Camp Boiro. Sa complicité a été soutenue à tort ou à raison pour rendre possible l’exil d’IBRAHIMA SORY KANDJA DIALLO. Cependant, PETIT SORY n’échappera pas à 9 mois de bagne au Camp Boiro suite à l’exil de son ami et célèbre Journaliste BOUBACAR KANTÉ.
Le Secrétaire Général de la Fédération Guinéenne de Football MAURICE AKOI KOIVOGUI a ainsi réitérer la compassion du Président MAMADOU ANTONIO SOUARÉ suite à la disparition d’un talent rare qui a marqué les esprits durant une époque de Football de masse en GUINÉE. Prions pour le repos de l’âme d’IBRAHIMA SORY KANDJA DIALLO en demeurant au Paradis. AMEN.

Ibrahima Sadio Bah pour GS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *